Délégationde l’Aisne

Recette

Le miracle du Voyage de l’Espérance

Les voyageurs de l'Espérance, groupe de l'Aisne.

Cette recette prend au moins cinq jours, mais le résultat est succulent !

- Prenez 26 personnes qui ne se connaissent pas, ou peu, et partez en pèlerinage pour Lourdes. Dans leurs valises se trouvent leurs peines, leurs soucis, leurs peurs, leurs questions, leurs vies.

- Laissez-les faire connaissance dans le train qui les conduit vers leur destination. Ajoutez un café, un thé afin de lier l’ensemble, installez les couchettes dans les compartiments et laissez reposer une nuit. À l’arrivée, l’entraide se fait déjà sentir sur le quai !

- Il faut changer de bol pour obtenir un bon résultat. Pour cela, direction la Cité Saint-Pierre, vous y trouverez des ingrédients indispensables : l’accueil chaleureux des bénévoles, la verdure, le calme, des lieux qui permettent la méditation.

- La recette se complique un peu. Vous devrez incorporer au fur et mesure un chemin de croix, un chemin de paix, des messes… N’oubliez pas un atelier « chapelet » qui nous permet d’ajouter la patience, et encore une dose d’entraide, de joie.

- Tout au long de votre pèlerinage, n’oubliez pas les temps de partage et les mouchoirs. Temps forts en émotion, en réflexion, en libération.

- On peut ajouter quelques ingrédients à cette recette. Cette année, nous y avons ajouté les mystères ! Le mystère lumineux de la transfiguration, quand certaines personnes de ce groupe reviennent des piscines et expliquent à notre évêque, Mgr Giraud, lors de sa venue à la Cité Saint-Pierre, ce qu’elles ont ressenti. Un mystère douloureux, aussi. Nos angoisses, nos douleurs sont comme les épines posées sur le front de Jésus, mais elles ne nous empêchent pas de regarder et de nous occuper de celui qui souffre encore plus que nous. Et puis bien sûr nous avons reçu l’Esprit saint, ce mystère glorieux de la Pentecôte.

- Lorsque tous ses ingrédients sont bien mélangés, intégrés, absorbés par tous, vous pourrez goûter ce miracle, et vous y découvrirez l’espérance, comme le nom de notre voyage, mais aussi la joie, l’espoir, l’amitié, l’amour, la fraternité, le respect, la tolérance, la paix, l’humilité, la miséricorde, les sourires, la libération. Cela remplira les valises du retour et cela nous soutiendra, nous accompagnera, nous réchauffera pour les mois à venir.

Merci à Jean, Claudine, Maya, Lydie, Michel, Marcelline, Sylviane, Sœur Rosalie, Frère Jean, Fatima, Marie-Jo, Catherine, Manuella, Franck, Olga, Gloria, Ophélie, Loanne, Nadine, Clara, Milena, Jenifer, Guy, Angélique et Kurtis d’avoir été de merveilleux ingrédients pour cette recette. Merci au Père Constant pour son soutien lors de nos temps de partage et de son aide pendant notre atelier « chapelet ».  

Valérie Kowalczyk,
animatrice départementale - Secours Catholique de l’Aisne

Imprimer cette page

Portfolio